Témoignages

Voici quelques témoignages de personnes qui ont obtenu réponse à leurs prières par l’intercession de Rosalie Cadron-Jetté durant l’année qui vient de s’écouler.

Juin 2018

Merci, Rosalie, pour le poste que j’ai obtenu au travail qui sera pour moi une stabilité dans tous les sens de ma vie. Si ma mission est de rester à cet endroit, je l’accepterai, sinon les leçons apprises feront de moi une meilleure mère et femme.

Merci, Rosalie, car ma fille a une meilleure relation avec son père et elle a même développé une complicité avec lui. Elle a un meilleur comportement aussi.

Merci, pour A. qui a retrouvé son calme et la paix dans son cœur.

Merci, Rosalie, car ma fille a eu une bonne nouvelle. Sa tumeur au sein est bénigne. Merci d’avoir entendu mes prières. M.

dessin-violette

Mars 2018

Merci à Rosalie et à toutes les Sœurs pour vos prières depuis tant d’années. Sans votre support, je ne serais pas où je suis aujourd’hui. J.

M. te remercie chère Rosalie, car depuis trois mois, il n’a pas succombé à l’alcool. Il sait que tu interviens afin qu’il reçoive la force et le courage de ne plus boire. Il a encore besoin de ton aide.

Rosalie, je te remercie, car j’ai reçu de bonnes nouvelles à la suite de la demande de prière que je t’ai faite récemment. Merci pour tout. L. P.

dessin-violette

Décembre 2017

Merci, Rosalie, bébé E. G. est née en santé à 37 semaines de grossesse, par césarienne d’urgence, car les enzymes de sa maman étaient trop élevés. Bébé E.G. était en danger de mort. Merci d’avoir entendu mes prières. L. M.

Merci, Rosalie, pour la naissance de ma petite-fille en pleine santé. Tout au long de la grossesse, nous avons eu peur que le fœtus ait des anomalies, car c’est ce que les médecins croyaient. Nous avons, ma fille et moi, prier la neuvaine à Rosalie durant toute cette grossesse. Nous sommes remplies de joie de voir cette petite pleine de vie et de santé.

Rosalie, je te remercie de m’avoir envoyé P. sur mon parcours de vie. Enfin, je connais le véritable amour d’un être exceptionnel. Merci du fond du cœur. C.