La lanterne de Rosalie

Pourquoi la lanterne est-elle un symbole qui représente Rosalie?

Lorsque Rosalie marchait, le soir, dans les rues de Montréal, elle tenait une petite lanterne pour éclairer son chemin. Elle utilisait aussi cette lanterne pour visiter les malades dans leur chambre la nuit.

L’authentique lanterne de Rosalie est exposée au Musée des Sœurs de Miséricorde.

On raconte aussi que, dans la nuit de son décès, Rosalie est apparue aux Sœurs qui ont été réveillées subitement dans le dortoir au même moment que les mères célibataires. Elles ne l’ont pas reconnue, pensant que c’était une sœur âgée. Rosalie marchait autour des lits en tenant une petite lanterne.

Pendant sa vie, Rosalie était comme une petite lumière, humble, cachée, ne cherchant pas à briller et à répandre son éclat. Rosalie se fait proche des gens d’aujourd’hui. Elle vient encore nous éclairer de sa lanterne.

Au fil du temps, pour les Sœurs de Miséricorde, Rosalie est restée un symbole de lumière. C’est la lumière qui éclaire nos moments difficiles. Elle est une lumière sur notre chemin : elle nous guide et nous éclaire.

Le 21 novembre 2015, un moment important pour la Famille Internationale de Miséricorde a été vécu dans la salle du tombeau de Rosalie. Vingt-deux personnes Lien-mission ont été mandatées afin de mettre en place, dans leur milieu, des avenues novatrices pour assurer la transmission du charisme de Rosalie. Le Charisme de Miséricorde, qui a été confié à toutes ces personnes laïques engagées dans la Famille Internationale de Miséricorde, est un trésor spirituel précieux qui nous est cher et qui doit être partagé. C’est maintenant au tour des laïcs de découvrir, d’approfondir, de développer et d’actualiser ce charisme face aux défis sans cesse changeants pour assurer un environnement de miséricorde aux mères en détresse, à leurs enfants et leurs proches. Lors de cet événement, une lanterne a été remise à chacune des 22 personnes Lien-Mission par S. Monique Lallier, Supérieure générale.

La lanterne symbolisant le charisme de Rosalie, conféré par les Sœurs de Miséricorde, est bien visible dans les divers milieux de la Famille Internationale de Miséricorde.